Mission

Depuis sa création en 1987, la Fondation Jeanne-Crevier poursuit un double objectif : promouvoir un environnement de qualité et briser l’isolement des résidents du Centre Jeanne-Crevier et des usagers de son centre de jour.

D’abord, sur le plan de la qualité de vie, la Fondation a financé de très nombreux projets qui ont profité directement à la clientèle au fil des années : agrandissement de la salle à manger au rez-de-chaussée, aménagement d’une salle à manger et d’un salon à l’étage (environ 85 000 $), aménagement de l’aire prothétique (quelque 40 000 $), construction du balcon-terrasse destiné aux résidents ayant des troubles cognitifs (66 000 $), contribution au financement d’un minibus pour assurer la sécurité des déplacements des résidents, aménagement du magnifique jardin Marcellin-Landry (près de 100 000 $), installation de la marquise à l’avant du centre (15 000 $), rajeunissement du salon de coiffure (quelque 44 000 $) et de la chapelle (plus de 17 000 $), etc. En 2012, il a été décidé notamment d’investir quelque 150 000 $ dans le réaménagement du sous-sol pour le rendre plus fonctionnel et convivial, à la fois pour les résidents et les usagers ainsi que pour les professionnels.

Pour 2013, le projet majeur retenu est le réaménagement du hall d’entrée, du salon et de la salle à manger, au rez-de-chaussée. Bref, de nouveaux projets, la Fondation n’en manque pas!

Tout aussi important est le second objectif qui vise à briser l’isolement. Par reconnaissance sociale envers ces bâtisseurs de la société qui composent la clientèle du Centre Jeanne-Crevier, depuis le premier jour, la Fondation utilise ses ressources pour offrir un environnement à la fois plus douillet et stimulant aux résidents et aux usagers du Centre. C’est dans cette optique qu’elle organise et finance une variété d’activités thérapeutiques et de loisirs : fêtes, sorties de groupe, ateliers de chant et de peinture, zoothérapie, musicothérapie, séances de manucure, etc. De telles activités contribuent à réduire la solitude et à occuper et enrichir le temps libre des personnes en perte d’autonomie.

Enfin, la Fondation est très fière de parvenir – année après année – à réduire ses coûts de fonctionnement au minimum grâce à l’apport de ses généreux bénévoles. C’est ainsi qu’elle réussit à maintenir ses coûts de fonctionnement très bas et à investir 90 % ou plus des fonds qu’elle amasse directement dans la concrétisation de sa mission.

Promouvoir un environnement de qualité et briser l’isolement sont des défis à relever jour après jour et s’inscrivent parfaitement dans la mission de cœur et de mieux-être que la Fondation s’est donnée en 1987.