La FJC en bref

« Un organisme de bienfaisance administré à 100 % par des bénévoles et dédié entièrement au mieux-être des résidents et usagers du Centre d’hébergement Jeanne-Crevier de Boucherville »

La Fondation Jeanne-Crevier (FJC) de Boucherville est née en 1987 d’un besoin bien réel qui consistait – et consiste toujours – à financer des activités et des projets visant à briser l’isolement et améliorer la qualité de vie des quelque 93 résidents en perte d’autonomie du Centre d’hébergement Jeanne-Crevier. La clientèle externe bénéficiant des services du centre de jour de cet établissement de soins de longue durée profite également d’un soutien non négligeable de la Fondation.

Depuis plus de 25 ans, la FJC joue un rôle de premier plan comme intervenante privilégiée. Elle poursuit inlassablement sa belle et noble mission et contribue à faire d’un milieu de soins un milieu de vie en recréant un environnement agréable et chaleureux. Pour ce faire, elle peut compter sur une valeureuse équipe de bénévoles très dévoués à la cause.

Dans le cadre de son programme pluriannuel de réaménagement des principales aires communes du CH Jeanne-Crevier, la FJC finance des projets durables, diverses activités d’animation et des achats de matériel. Au nombre de ses réalisations récentes s’inscrivent divers projets d’envergure comme la rénovation du Grand salon des bénéficiaires, le réaménagement complet du sous-sol, la construction d’un nouveau balcon-terrasse pour la clientèle éprouvant des problèmes cognitifs, etc. Ces initiatives n’auraient pas été possibles sans la générosité renouvelée des membres et bienfaiteurs de la FJC.

Rattachée depuis 2004 au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Pierre-Boucher, la FJC fait partie du réseau d’organismes philanthropiques sans but lucratif qui oeuvrent dans le milieu de la santé et dont l’unique mission consiste à investir les fonds qu’elle amasse au bénéfice exclusif des résidents et des usagers du CH Jeanne-Crevier.

D’aucuns reconnaissent volontiers que la majorité de ces interventions destinées aux résidents et aux clients externes du centre de jour resteraient lettre morte sans l’apport financier soutenu de la FJC. Autrement dit, toute une kyrielle de petits et de plus grands « extras » et de projets seraient autrement impossibles à réaliser en ne misant que sur les enveloppes budgétaires courantes du gouvernement.

Pour son financement, la Fondation mise sur les contributions de ses membres et commanditaires ainsi que sur des dons corporatifs, institutionnels et privés. Les argents ainsi recueillis sont affectés aux projets que la FJC juge prioritaires pour la qualité de vie de celles et ceux pour qui elle travaille sans relâche. La FJC est fière de pouvoir faire une réelle différence en optimisant le milieu de vie et le mieux-être des bénéficiaires.

En bref…

  • Les dix membres du conseil d’administration de la FJC sont recrutés au sein de la communauté et ne font pas exception à la règle du bénévolat. Il en est de même pour celles et ceux qui assurent la bonne marche de son secrétariat, aménagé à même les locaux du Centre d’hébergement Jeanne-Crevier.
  • Situé dans le Vieux-Boucherville, le CH Jeanne-Crevier a ouvert ses portes en 1980 grâce au dynamisme et à la participation active de la communauté. Au départ, le Centre accueillait 50 bénéficiaires en perte d’autonomie. Depuis 1999, il en compte 43 de plus à la suite d’un agrandissement.
  • À l’origine, la mission du CH Jeanne-Crevier consistait à offrir des services adaptés, dans un cadre reproduisant le mieux possible le milieu de vie antérieur de chaque résident. Divers projets furent ainsi mis en œuvre, mais des compressions budgétaires répétées ont fini par les ralentir, voire forcer leur mise au rancart. C’est de ces compressions qu’est née l’idée d’une fondation dans l’esprit des gestionnaires du centre Jeanne-Crevier de l’époque. Cette idée a germé et s’est concrétisée en 1987.

« Une mission et des objectifs communs visant à
faire d’un milieu de soins un milieu de vie »

 Dixit madame Marjolaine Tessier, présidente de la Fondation Jeanne-Crevier, s’exprimant au sujet de la collaboration privilégiée entre la FJC et la direction ainsi que le personnel du Centre d’hébergement Jeanne-Crevier.